Buy 25th side view of onion harvest and new plantings

Expérience bêchage/non-travail du sol et ses résultats de 2013 à 2018

This post is also available in: English (Anglais)

Les débuts : 2013

J’ai fait deux grands lits surélevés, de cinq pieds de large et seize pieds de long (1,5 x 5 m), la même surface que pour les expériences de Lower Farm, et j’ai utilisé de vieilles planches de chêne d’un arbre de Lower Farm que j’avais dû abattre en 2003, parce qu’il était en train de mourir.

Les planches ont une largeur de dix pouces (25 cm), donc les lits sont plus profonds qu’avant, et plus plats grâce au manque de pente de Homeacres.

Récoltes de 2013

Ces chiffres sont postérieurs aux RÉCOLTES FINALES du 4 décembre.

Excellente qualité jusqu’en octobre et novembre – céleri, fenouil, endive et betterave, par temps doux : regardez la productivité de l’endive, à partir de seulement 14 plantes par lit, repiquées après la magnifique récolte d’oignons, récolte des feuilles extérieures tous les dix jours, avec à partir du 2 septembre et jusqu’au 29 novembre.

Je n’ai pas ajouté la récolte de concombres aux totaux principaux car cela fausserait les chiffres : il y avait un campagnol dans le lit bêché qui a mangé le concombre !

Légume
Lit Bêché (kg) Lit non-travaillé (kg)
Épinards  1,20 2,41
Coriandre, aneth 0,47 3,70
Chou 4,17 3,70
Feuilles de laitue * 8,32 9,85
Pommes de terre 2,98 2,36
Betterave (repiquage d’avril) 2,58 3,02
Carotte
4,12 3,26
Fève
5,80 5,01
Échalote
1,91  2,55
Oignon Balaton 4,08 5,55
Oignon Red Baron 4,38 4.69
Concombre *** 3.29
Betterave (plantation de juin) ** 4,34 4,66
Haricot vert ** 1,64 1,74
Feuilles d’endive ** 5,65 4,69
Kale ** 3,83 4,64
Poireau ** 4,24 3,77
Céleri ** 3,37 3,35
Fenouil ** 0,76 0,92
Panais 7,74 7,15
Navets ** 4,67 3,49
Totaux pour la saison 81,82 83,24

* 22 plants par lit, cueillis chaque semaine du 13 mai au 23 juillet

** 2ème plantation

*** Je n’ai pas ajouté la récolte de concombres aux totaux principaux car cela fausserait les chiffres : nous avons eu un campagnol dans le lit bêché qui a mangé la plante de concombre !

L’expérience en 2014

Des plantes élevées dans la serre, non « endurcies » car elles sont immédiatement recouvertes de voile d’hivernage : laitue, chou, betterave et oignon (petit, à droite). Dans la photo de droite vous avez les deux lits plantés et prêts à être recouverts en le 9 mars.

Semis et plantations 2014 et les espacements entre les rangs

8 cm ail bulbes de ma propre récolte, cailleux plantés 26.10, récoltés le 20 juin

11 cm oignon Sturon (7) assez petit semé le 19.2

12 cm oignon Red Baron (8) encore assez petit, semé le 19.2

12 cm échalote Zebrune POD (5) semé le 14.1 et 3 rangées de Red Sun à partir des graines maison de 2013, récolte début juillet

10 cm semis de Carotte précoce Nantes et Milan + radis Cherry Bell, le 8 mars – dévoré par les limaces, remplacé par céleri-rave Prinz le 28.5

13 cm Betterave Boltardy (7) SH semé 14.1 – récolté fin-mai à fin-juin

14 cm Chou Greyhound (5) semé 14.1 – récolté début juin à mi-juin

15 cm Laitues 4 Maravilla, 4 Relay

9 cm Laitue Rouge romaine POD (8)

9 cm Laitues 4 Eibacher Fels SH, 4 Mottistone – toutes les laitues récoltées chaque semaine, de fin-avril à juillet

15 cm 8.3 Panais Gladiator POD + radis Cherry Bell

14 cm 8.3 Potato Swift 5 plantes par lit – récoltées fin-mai à début juin

15 cm Fèves Aquadulce semées en novembre – récoltées fin-mai à mi-juin

15 cm Fèves Aquadulce semées en novembre – récoltées fin-mai à mi-juin

12 cm Idem mais semé en place le 8.12, graines maison, 13/rang

Photo of experiment on May 22nd 2014, dug bed on left and undug on right
Photo de l’expérience le 22 mai 2014, lit bêché à gauche et non-travaillé à droite

Photo du mi-juillet, ail récolté et repiquage de betterave dorée, nouveau céleri-rave, chou suivi de haricots verts, fèves à l’extrémité suivies de rutabaga et de kale, cachés derrière les panais qui sont un peu grands. Lit bêché à gauche, non-travaillé à droite.

Photo of experiment on Mid-July 2014, dug bed on left and undug on right
Photo de l’expérience à la mi-juillet 2014, lit bêché à gauche et non-travaillé à droite

À la fin du mois de juillet, nombreux changements arrivent à nouveau. La betterave dorée est bien à la place de l’ail. Les oignons sèchent maintenant dans la serre et j’ai planté des betteraves et des endives à cet endroit. La laitue est presque finie et les haricots à filet sont devenus énormes en un rien de temps ; ils ont été plantés après la récolte du chou.

Récoltes de 2014

Ces chiffres sont postérieurs aux dernières récoltes du 4 décembre. Les premières récoltes ont eu lieu en mai.

Légume
Lit Bêché (kg)
Lit non-travaillé (kg)
Radis
0.25 0.16
Épinards
2.74 2.31
Chou
2.76 3.19
Feuilles de laitue * 9.31 10.38
Pommes de terre 6.31 7.02
Betterave (repiquage d’avril) 2.95 2.92
Fève
12.07 11.64
Ail
0.94 0.80
Échalote 3.28 3.58
Oignon Sturon 4.28 3.79
Oignon Red Baron 3.79 3.84
Concombre ** 7.43 5.93
Boldor (planté en juin) ** 8.43 8.33
Feuilles d’endive ** 2.78 3.05
Kale petites feuilles pour salade ** 0.76 0.82
Poireau ** 2.68 2.22
Panais (une rangée de 5 pieds !) 12.47 14.40
Céleri-rave 4.58 4.90
Betterave (plantée en juillet) ** 2.68 1.7
Navets ** 6.25 6.19
Totaux pour la saison 104.86 104.92

* 22 plantes par lit, cueillies chaque semaine de mai à juillet

** 2ème plantation

À la mi-septembre, les deux lits semblent pleins et productifs, mais les cultures du lit bêché semblent maintenant légèrement plus saines

À la mi-octobre, les cultures se ressemblent assez et des lacunes apparaissent maintenant après les récoltes de poireaux et de carottes.

Début novembre, les seules récoltes à faire sont la betterave rouge, le céleri-rave, le rutabaga et le chou kale.

Le 4 décembre, le dernier chou est récolté et il est temps de travailler le lit bêché, en préparation pour 2015.

Préparation des deux lits pour 2015

Jusqu’au mois de mars, je plante et sème les mêmes légumes que l’année dernière, à différents endroits.

J’ai enlevé la voile d’hivernage des deux lits le 12 avril. La croissance est régulière sur les deux planches : les fèves semblent plus fortes sur le lit bêché tandis que la laitue, les épinards et les radis sont plus gros sur le lit non-travaillé. Il y a eu beaucoup plus de mauvaises herbes à biner et à retirer du lit bêché !

J’ai récolté des épinards et des radis à la mi-avril, puis nous avons fait une première cueillette de laitue le 21 avril, regardez les photos avant et après, le rendement était de 880 g de feuilles sur le lit bêché et de 1400 g sur le lit non-travaillé sensiblement plus ferme et plus gros.

En mai, la croissance a été régulière sur les deux lits, beau temps. Le chou a meilleure allure sur le lit bêché, les sont plus belles sur le lit non-travaillé comme les épinards et la laitue, regardez les photos ci-dessous. Les récoltes d’épinards jusqu’au 27 mai sont de 2,8 kg du lit bêché et de 3,1 kg sans travail de la terre et la laitue a donné 5,4 kg sur le lit bêché et 7,1 kg sans travail du sol.

Mise à jour d’août. Les deux plates-bandes sont maintenant replantées avec des légumes pour les récoltes d’été, d’automne et d’hiver, regardez le tableau ci-dessous. J’ai déjà récolté des concombres (Tanya) que j’ai plantés après la belle récolte de pommes de chou du début juin. Nous venons de poser des filets sur les carottes, contre la mouche de la carotte. Les haricots verts et la deuxième plantation de betteraves ont commencé à être récoltés à la mi-août, les photos sont prises à ce moment.

3 décembre, les récoltes finales :

Légume
Lit Bêché (kg) Lit non-travaillé (kg)
Coriandre, aneth (9 plantes) repiquées le 25.3 0.56 0.58
Carottes Early Nantes semées le 17.3 1.62 1.25
Chou Golden Acre (5) planté le 25.3 (puis concombre planté le 11.6) 6.23 6.61
Potato Swift (5) planté le 22.3 (puis haricots verts planté les 22.6) 3.55 4.48
Betterave (8 × 4) plantée le 22.3 (puis fenouil planté le 19.7) 5.28 4.94
Epinards Butterfly (8) planté le 17.3 (puis rutabaga planté le 6.6) 4.04 4.43
Laitue (mixte, 24 plants) plantée le 17.3 (carottes inter plantés le 6 juin) 10.64 12.45
Fève (puis chicorée Palla Rossa plantée le 13.7) 8.71 8.03
Échalote (puis betterave plantée le 20.6, 8 plantes x semés 3-4 par alvéole, multi-semis) 2.51 2.55
Oignon (puis Cavalo Nero kale repiqué le 24.6, 5 plantes par lit)    
4.65 4.93
Concombre, planté fin-juin après le chou 4.03 3.73
Haricots nains, plantés fin-juin après les pommes de terre 2.26 2.89
Betterave plantée fin-juin après les échalotes 7.37 8.23
Radicchio (chicorée) plantée en juillet après les fèves 2.24 2.99
Fenouil Perfektion planté en juillet après la betterave 0.79 1.82
Carotte semée le 6 juin parmi les laitues 8.00 10.44
Chou noir kale intercalé le 24.6 entre les oignons
7.42 7.82
Radis à feuilles après radicchio, planté le 2.9 1.78 1.68
Navets
6.08 3.01
Panais
6.92 6.53
Totaux
96.63  101.40

Là encore, la tendance est de faire apparaitre certaines petites différences intéressantes et une croissance globalement similaire. Les carottes d’automne étaient étonnamment différentes sur la planche non-travaillée, les carottes bêchés ont souffert plus d’attaques des limaces.

———————————————————————————————————————————

 Préparation des deux lits pour 2016, en décembre 2015

Le 14 mars 2016 premiers semis et plantations – carottes, panais (les deux semés en place) et épinards, oignons, fèves plants à repiquer.

Le 21 mars, les lits sont plantés et semés, puis recouverts d’une voile d’hivernage car il fait encore frais, nous auront des gels et des vents froids.

Maintenant, il reste qu’à attendre et regarder ce qui pousse.

Nous avons finalement enlevé les couvertures en polypropylène le 3 mai puis la croissance s’est envolée avec l’arrivée de la chaleur, quelle joie ! À la mi-juillet, chaque lit a donné un peu plus de 40 kg de récoltes avec le lit bêché légèrement en avance grâce à des récoltes plus élevées de laitue, de pois et de pommes de terre, alors que le lit sans travail du sol est en qvqnce pour les carottes, le chou et les épinards.

Récoltes et nouvelles plantations jusqu’à début août

De nombreuses récoltes estivales sont terminées, j’ai donc maintenant des carottes qui poussent là où se trouvait la laitue, des endives après l’oignon/échalote, du kale et du chou après la betterave, du concombre après les épinards, des haricots verts après le chou et du chou rave/chou-rave après les pommes de terre.

Les récoltes jusqu’au 4 août ont totalisé 51,0 kg sur le lit bêché, 50,4 kg sur la planche non-travaillés, produits utilisables.

En novembre

Les récoltes d’automne étaient plus élevées sans travail du sol. C’était une période sèche et cela reflète peut-être une meilleure disponibilité de l’humidité, du fait du nombre plus élevé de champignons mycorhiziens.

De plus, j’ai eu plus de chancre sur les panais du lit bêché, et plus de pourriture des navets. Le chou Kale m’a aussi intrigué, les plantes semblant toujours plus luxuriantes sans travail du sol. Lors d’une tempête d’octobre, le kale du lit bêché s’est penché sur un côté, ceux sans travail du sol ont tenu debout.

 

 Tableau des récoltes 2016

Légumes et périodes des récoltes, totaux en kilogrammes
Laitue, d’avril à juillet 13.61 13.06
Échalotes, en juillet 2.97 2.60
Coriandre, aneth interplanté, entre avril et mai 0.30 0.30
Oignons, graines maison, en juillet 2.57 3.35
Betterave Boltardy, en juin 2.92 2.95
Épinards, de mai à juin 4.08 4.34
Carottes, en juin 2.24 2.64
Variété naine de haricots larges, en juillet 2.87 3.27
Pois, de juin à juillet 5.29 4.78
Choux, pommes en juin 4.84 5.06
Pommes de terre, primeurs, juin 6.51 5.86
Semis et plantations d’été
Carottes semées entre les laitues, sept-oct. 13.46 12.94
Endive, après échalote et oignon, d’août à octobre 7.26 7.87
Concombre après carotte, mildiou (Peronosporacea farinosa) 0.71 1.57
Kale après betterave, de septembre à novembre 5.03 7.89
Chou après betterave, en octobre 2.51 2.15
Betterave après le chou, en novembre 6.14 6.85
Haricot vert après le chou, de juillet à septembre 2.80 3.93
Panais, d’octobre à novembre 9.93 10.99
Navets et chou-rave après la pomme de terre, novembre 2.69 6.30
Mispoona, persil après concombre, d’octobre à novembre 0.95 0.97
TOTAUX 2016
99,58 terre bêchée
109,57 non-travaillée

—————————————————————————————————-

Préparation des deux lits pour 2017, en décembre 2016

Regardez cette vidéo sur l’épandage du compost, c’est un travail rapide. Par comparaison, le bêchage de l’autre lit nous a pris plus de temps !

Le 13 mars 2017, après un temps exceptionnellement doux avec des maxima journaliers de 12 °C/54 °F en moyenne, nous avons semé et planté les deux plates-bandes, avec les mêmes légumes qu’en mars dernier, regardez ci-dessous. Le modèle de plantation est une image miroir de 2016, pour la rotation des légumes, par exemple la laitue et les pommes de terre se succèdent.

Le 30 mars, j’ai enlevé les voiles d’hivernage, juste pendant une heure, pour vérifier la croissance. C’était similaire entre les deux lits, mais une énorme différence était le nombre élevé de mauvaises herbes en train de germer sur le lit bêché, et un nombre restreint sur le non-travaillé.

La croissance au printemps a été régulière, à des températures généralement supérieures à la moyenne, avec un dernier gel le 27 avril de – 2°C/28°F. Normalement, nous avons un gel à la mi-mai, mais pas cette année : le mois de mai a été presque le plus chaud de tous les temps, surtout la nuit. Regardez les résultats sur cette vidéo.

J’ai remarqué des différences étranges avec les épinards, la betterave et les oignons qui luttaient pour survivre sur le lit bêché, alors qu’ils étaient sains dans la terre non-travaillée. À l’autre extrémité, les pois et les pommes de terre grossissaient sur le lit bêché, les récoltes étant encore à venir. Les images ci-dessous sont du 1er juin 2017 avec des récoltes de 11,5 kg bêchés, 15,1 kg sans bêchage:

À la mi-juillet, toutes les premières plantations sont récoltées, à l’exception des oignons (bientôt) et des panais. C’est une année favorable aux oignons, avec beaucoup de temps sec.

Le lit bêché a donné plus de pommes de terre et des pois. Les légumineuses produisent généralement un peu plus en sol labouré, tandis que les pommes de terre varient chaque année : en 2017, les récoltes faisaient 11,07 kg bêchées et de 8,56 kg sans travail de la terre. Les récoltes totales au 13 juillet arrivent à 37,65 kg sur le lit bêché et à 41,91 kg en non-travaillé.

Les lits ont ensuite été plantés avec des betteraves, des haricots verts, du kale, des concombres, du radicchio et du céleri. De plus, j’ai semé des carottes entre les laitues, pour la récolte d’octobre

À la mi-août, les oignons étaient suffisamment secs pour peser 12,02 kg/26,5 lb sans bêchage et 11,9 kg en terre bêchée, mon meilleur rendement obtenu à partir de cet espace de 11,5 pieds carrés/1,08 m2. Cela s’ajoute aux oignons de printemps que nous avons récoltés des éclaircissages réalisés à la fin du mois de mai.

Les repiquages effectués le 1er juillet – chicorée, céleri et betterave dorée, petites plantes – ont poussé à merveille en seulement six semaines et j’avais des cœurs de radicchio le 18 août

Les récoltes des premières plantations ont été de 48 kg avec bêchage et 54 kg sans bêchage. Jusqu’au mois d’août, nous avons cueilli le concombre, les haricots verts et la betterave, des deuxièmes plantations.

Récoltes de 2017 sur les deux lits

Légumes et périodes des récoltes, totaux en kilogrammes
Laitue, d’avril à juillet 15.54 15.05
Choux, pommes en mai 2.01 3.32
Oignons de printemps, mai 0.34 1.31
Oignons, graines maison, en juillet 11.90 12.02
Betterave Boltardy, en juin 2.71 4.80
Épinards, de mai à juin 0.46 3.25
Carottes, en juin 2.44 2.32
Pommes de terre, primeurs, juin
11.07 9.31
Pois, juin 3.08 2.64
Semis et plantations d’été
Endive après oignon, août, précédées de Kaibroc 1.27 1.42
Brocoli Kaibroc octobre-novembre  0.36  0.91
Carottes semées entre les laitues, sept-oct. 11.88 11.76
Endive, après échalote et oignon, août à octobre 7.26 7.87
Concombre après épinards, de juillet à fin septembre, prolifique ! 12.42 22.25
Kale après betterave, septembre à novembre  5.01 6.16
Chou après betterave, octobre 2.51 2.15
Betterave après le chou, août 1.37 1.56
Haricot vert après le chou, juillet à septembre 1.86 2.22
Panais, octobre à novembre 7.44 6.14
Céleri après pommes de terre, novembre 6.38 5.66
Chicorée après pommes de terre, 18 aout
1.6 1.52
Betterave dorée après le chou, octobre
4.36 4.45
Cerfeuil après oignons, en octobre-novembre 0.13 0.74
Moutardes après concombre, en octobre-novembre
1.29 1.11
Chou chinois et fenouil après la chicorée, en novembre 0.79 1.89
TOTAUX 2017   104.72 terre bêchée  120.62 non-travaillée

——————————————————————————–

2018

En décembre 2017, j’ai bêché pour la sixième fois le lit travaillé, j’y ai incorporé du compost, et j’ai étalé la même quantité de compost sur le lit non-travaillé. J’ai utilisé principalement du fumier de cheval de la couche chaude de ma serre, que nous avions retournée/déplacée en mai. Ce tas avait été suffisamment chaud pour tuer l’énorme quantité de graines d’herbe et des mauvaises herbes.

Début mars, des mauvaises herbes étaient en train de germer sur le lit bêché et j’ai passée la houe légèrement, je l’ai repassée fin-mars. Sur le lit non-travaillé, il n’y avait pratiquement pas de mauvaises herbes, grâce au compostage à chaud. Puis le samedi de Pâques 31 mars, j’ai planté et couvert les deux plates-bandes. Avant cela, avec la pluie qui nous a empêché biner, j’ai désherbé à la main les deux lits et j’ai trouvé une grande différence dans le nombre de mauvaises herbes, regardez la photo.

Nous avions repiqué dans l’ordre, à partir de l’extrémité proche, 2 rangs d’oignons, chous-rave, pommes de terre x 2 rangs, choux, laitues x 3 rangs, carottes x 2 rangs, betteraves, épinards, pois. Les deux lits sont désormais tous blancs, sous les voiles de 30 g/m2.

La croissance au printemps 2018 a montré plus de différence que jamais. Les seules choses qui poussaient mieux après le bêché étaient les mauvaises herbes et les pommes de terre, peut-être des oignons, même si la récolte attend encore au moment où j’écris ceci, le 18 juillet.

Regardez les différences entre les pois, les épinards, la betterave, les carottes, la laitue, le chou et le chou-rave : tous beaucoup plus forts sans travail du sol. Moins de dégâts causés par les ravageurs sur le lit sans travail du sol aussi – les carottes étaient mangées par les limaces sur le lit bêché et le chou par le taupin.

 

En juin et juillet, nous replantons immédiatement après les récoltes, il y aura donc beaucoup de deuxièmes récoltes à la fin de l’été et à l’automne. J’ai déjà cueilli le premier concombre, planté après les pommes de terre. Les plus grosses récoltes à ce jour sont la laitue (9,42 kg du lit bêché, 12,50 kg sans travail) et les pommes de terre (15,79 kg du lit bêché, 13,84 kg sans travail).

Les récoltes totales du 18.7.18 sont de 27,97 kg du lit bêché, 42,13 kg du lit non-travaillé

Le 6 octobre, le lit bêché apparaît, dans une certaine mesure entrain de réparer son sol. Les repiquages des betteraves semées en juin, par exemple, sont beaucoup plus robustes que ceux de mars.

Cependant, il existe encore des anomalies bizarres. Le céleri-rave sur le lit bêché a l’air bien, mais le céleri à côté est maigre et pâle, la moitié de la taille du céleri sur le lit non-travaillé. Les poireaux et le kale sont plus petits, les carottes beaucoup plus courtes que sur le lit non-travaillé.

La photo ci-dessous est prise avec un drone à la mi-septembre et la vue montre les deux lits 12 jours plus tard. Les récoltes jusqu’au 6.10 sont de 51,4 kg/113 lb bêché, par rapport à 80,1 kg/176 lb sans travail du sol.

Pour l’automne, il reste encore beaucoup à récolter !

Nous sommes maintenant le 20 novembre et la plupart des récoltes sont effectuées. Le seul q avoir produit plus sur le lit bêché était le céleri-rave, 4,23 kg contre 3,78 kg sans travail du sol. Ceci est probablement dû au fait que les pois voisins étaient beaucoup plus vigoureux en terre non-travaillée et ont ralenti la croissance du céleri-rave repiqué fin-mai et début juin.

La récolte de poireaux était de 2,42 kg en lit bêché et de 3,82 kg en non-travaillé, deuxième récolte après les pois, sept alvéoles de deux poireaux chacun.

Le brocoli Kaibroc est une troisième récolte après les pommes de terre qui ont suivis aux concombres. Jusqu’à la mi-novembre, il a donné 1,12 kg avec bêchage et 1,31 kg sans travailler sa terre, puis nous avons fait une récolte finale le 6 décembre. Il aurait continué à grandir… mais le lit bêché avait besoin d’être bêché ! (Ce que j’ai fait le 10 décembre). Soit dit en passant, sans travail du sol, vous pouvez préparer le terrain pour l’année à venir simplement en paillant autour des légumes d’hiver existants si l’espacement est suffisamment large, comme pour le brocoli, les poireaux et le kale : pas entre les salades !

Les rendements totaux pour 2018 sont de 79,70 kg du lit bêché et de 104,13 kg en non-travaillé. La plus grande différence sur 12 ans de comparaison.

Récoltes 2018 1ère lit bêché 1ère lit non-tr 2ème lit bêché 2ème lit non-tr
Pois – (Aneth) Poireaux 0,80 3,32 2,46 3,87
Epinards –Céleri-rave 0,03 2,42 4,23 3,78
Betterave – Cèleri 1,21 2,86 1,90 7,04
Carottes – Endives 0,26 0,92 3,66 4,13
Carottes – Kale 0,26 0,92 3,38 4,51
Laitue – Carottes 9,62 12,75 3,91 6,37
Choux –Betteraves 0,16 0,93 8,80 10,28
Pommes de terre – Haricots verts 7,90 6,82 3,34 3,40
Pommes de terre – Betterave 7,90 6,82 6,27 6,99
Chou rave – Concombre 0,06 0,61 1,75 3,45
Oignons – Laitue 5,18 4,82 5,03 5,24
Kaibroc – 3èmerécolte 1,59 1,88
Totaux 33,38 43,19 46,32 60,94

——————————————————————————-

2017:

Résultats des expériences sur 5 ans + 2017, infographie

 

Traduit par Alexandra Cork

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *